Le Conservatoire botanique national de Bailleul
Accueil > Le CBNBL > Nos actualités
Publié le 7 juin 2016
Augmenter la taille des caractères Réduire la taille des caractères Inserez cet article dans votre blog

Du Nénuphar dans l’étang

Vous avez parcouru le bocage à la recherche du Gui dans les arbres, vous avez flâné dans les prés pour effeuiller la Marguerite, que diriez-vous d’un instant de détente près d’un étang pour observer le Nénuphar blanc (Nymphaea alba) ?

Troisième opération de sciences participatives lancée par le Conservatoire botanique national de Bailleul, « Du Nénuphar dans l’étang » vise à recenser les stations de Nénuphar blanc dans les Hauts de France et en Haute-Normandie.

Le Nénuphar blanc est une plante qui apprécie les eaux stagnantes de bonne qualité. En cas de pollution ou de dégradation de la qualité de l’eau, il disparaît, alors qu’en cas d’amélioration de l’eau, il peut se réinstaller. Il s’agit d’une plante qualifiée "d’indicatrice".

L’évolution de la répartition du Nénuphar blanc renseigne donc les scientifiques sur l’évolution de la qualité des milieux aquatiques. Vos observations permettent ainsi de contribuer à dresser une carte des milieux aquatiques de bonne qualité dans le Nord-Ouest de la France.

Pour saisir vos observations, rendez-vous sur le site www.nenuphar-etang.org.

Vous y trouverez de nombreuses informations sur l’espèce et toutes les explications utiles pour ne pas la confondre avec le Nénuphar jaune (Nuphar lutea) ou le Petit nénuphar ou Morène (Hydrocharis morsus-ranae).


Jolie plante
illustrations de pied de page
CBNBl - Hameau de Haendries - F - 59270 Bailleul - Tel. 03.28.49.00.83 - Fax. 03.28.49.09.27 - Mel. infos@cbnbl.org