Le Conservatoire botanique national de Bailleul
Accueil > Le CBNBL > Nos actualités
Publié le 10 janvier 2011
Augmenter la taille des caractères Réduire la taille des caractères Inserez cet article dans votre blog

De l’utilisation des données floristiques : la production d’indicateurs de biodiversité

Recueillir des données sur le terrain est la base du travail mené par les botanistes du CBNBl. Ces données servent avant tout à orienter les mesures de préservation du patrimoine naturel ou à éviter sa destruction. Mais elles sont également très utiles pour dresser des indicateurs permettant d’objectiver l’état actuel et passé de la biodiversité.

Ainsi, la compilation des données contenues dans DIGITALE pour la Picardie a permis de dresser une première série d’indicateurs pour les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme. Par exemple, ce sont 182 plantes sauvages sur les 1483 historiquement connues de Picardie qui sont considérées comme disparues au cours des 150 dernières années. A l’échelle régionale, les zones humides ont subi la plus forte régression de leur cortège floristique suivi des coteaux calcaires, des cultures et dans une moindre mesure des plateaux siliceux (landes et pelouses acides).

Chaque département présente une liste rouge riche de plus de 200 plantes, la synthèse régionale étant assez alarmiste avec 359 plantes menacées sur 1301 plantes présentes (soit 27,6% des plantes au niveau régional ; 24,4% dans l’Aisne ; 21,7% dans l’Oise et 21,5% dans la Somme).

Enfin, le bilan montre la présence de 45 espèces exotiques envahissantes à l’échelle picarde dont 28 considérée comme vraiment problématiques. Ce travail sera prochainement téléchargeable.


Jolie plante
illustrations de pied de page
CBNBl - Hameau de Haendries - F - 59270 Bailleul - Tel. 03.28.49.00.83 - Fax. 03.28.49.09.27 - Mel. infos@cbnbl.org