Le Conservatoire botanique national de Bailleul
Accueil > Le CBNBL > Nos actualités
Publié le 20 mai 2011
Augmenter la taille des caractères Réduire la taille des caractères Inserez cet article dans votre blog

Situation des espèces exotiques envahissantes en Haute-Normandie

On constate que 1039 communes, sur les 1420 que totalise la région, sont touchées par au minimum une espèce.

La commune la plus touchée est Vernon, avec 12 espèces exotiques envahissantes. Les 3 envahissantes les plus répandues sont des arbres ou des arbustes : Robinier faux acacia (Robinia pseudoacacia) (556 communes), Renouée du Japon (Fallopia japonica) (453 communes) et Budléja du père David ou arbre à papillons (Buddleja davidii) (450 communes).

Le diagramme ci-contre, indique le nombre de communes concernées pour chacune des 26 espèces exotiques envahissantes étudiées.

Les plantes qui présentent les impacts les plus forts sur les milieux naturels et/ou susceptibles d’engendrer des nuisances économiques, pour lesquels des interventions de lutte sont jugées prioritaires, sont les suivantes : Ailante (Ailanthus altissima), Budléja du père David (Buddleja davidii), Fallopia japonica, Jussie à grande fleur (Ludwigia grandiflora), Seneçon du Cap (Senecio inaequidens) et Solidago gigantea. L’espèce la plus préoccupante est, sans conteste, Ludwigia grandiflora pour laquelle une réglementation stricte existe, mais dont la mise en œuvre d’un plan de lutte régional est plus que nécessaire, compte tenu de son expansion depuis plus de 10 ans.

Ce premier bilan permet également de souligner que les zones humides sont particulièrement affectées qualitativement et quantitativement, et que les découvertes de nouvelles espèces exotiques envahissantes réalisées depuis le début des années 2000 concernent essentiellement ces zones, en particulier les mares et les pièces d’eau plus étendues (Crassula helmsii, Egeria densa, Hydrocotyle ranunculoides, Lagarosiphon major, Lemna minuta, Lemna turionifera, Ludwigia peploides, Myriophyllum aquaticum).

Une prise en compte de la problématique des espèces exotiques envahissantes est indispensable pour renforcer la lutte contre ce phénomène croissant, notamment en développant des programmes spécifiques d’actions contre les plantes les plus préoccupantes sur les plans écologique et économique.


Jolie plante
illustrations de pied de page
CBNBl - Hameau de Haendries - F - 59270 Bailleul - Tel. 03.28.49.00.83 - Fax. 03.28.49.09.27 - Mel. infos@cbnbl.org