Le Conservatoire botanique national de Bailleul
Accueil > Nos actions > Mieux connaître la flore et les habitats naturels > L’inventaire > Les plantes protégées et menacées de la région Nord-Pas de Calais
Augmenter la taille des caractères Réduire la taille des caractères Inserez cet article dans votre blog

Pouquoi un guide ?

Pourquoi un guide sur les plantes protégées et menacées ?

La flore de la région Nord - Pas de Calais comprend quelque 1 250 espèces sauvages indigènes. Cette diversité est à comparer à celle de la flore de France, qui en compte environ 5 000.

Certes, le Nord - Pas de Calais n’a pas la richesse des régions alpines ou méditerranéennes. Il n’en reste pas moins qu’il compte des originalités et quelques grandes raretés de la flore de France.

Depuis maintenant plus de deux siècles, les botanistes du Nord de la France effectuent un travail patient de recensement de la flore. Il y a déjà bien longtemps qu’ils ont constaté la rareté de certaines espèces et la fréquence d’autres. Cette rareté est parfois due au fait que la plante se trouve dans la région en limite de son aire de répartition ou que les conditions écologiques qu’elle recherche sont peu représentées. Mais certaines plantes autrefois communes se raréfient de plus en plus.

Déjà au XIXe siècle, certains botanistes se désespéraient de la destruction des milieux naturels qu’ils visitaient. Avec le travail systématique d’inventaire et de dépouillement des données historiques depuis plus d’une quinzaine d’années, le Conservatoire botanique national de Bailleul est aujourd’hui en mesure de pouvoir évaluer plus finement ces évolutions : c’est, en moyenne, une espèce qui a disparu de notre région tous les deux ans sur une période de 200 ans !

Cette hémorragie de la diversité biologique régionale se poursuit de nos jours. Chaque année, dans le cadre du suivi de la flore menacée d’extinction, nous constatons, souvent impuissants, la disparition d’une espèce dans l’une de ses stations. Bien souvent, cette disparition s’accompagne d’une transformation importante du milieu de vie de l’espèce. Il s’agit beaucoup plus rarement d’une destruction volontaire de la plante.

Face à cela, la protection réglementaire des espèces menacées peut permettre d’éviter la destruction des milieux de vie les plus remarquables. Mais il est de nombreuses menaces contre lesquelles cette protection est inefficace : la pollution des sols et des eaux liée à l’emploi généralisé des engrais chimiques et aux rejets urbains et industriels (eutrophisation excessive), l’intensification des pratiques agricoles ou l’abandon du pastoralisme extensif sont autant de causes majeures de disparition.

Seule une prise de conscience partagée par l’ensemble de la population permettra d’inverser cette tendance. L’objectif premier de ce guide, au-delà de l’information qu’il procure sur chacune des plantes, est de sensibiliser à cette richesse que nous perdons chaque jour un peu plus.

On pourra objecter qu’à côté des espèces qui disparaissent de la région, d’autres apparaissent. En effet, chaque année, des plantes inconnues jusque-là dans la région sont découvertes. Mais il s’agit pratiquement toujours d’espèces rudérales, liées à des milieux perturbés par les activités humaines (cultures et jachères, friches urbaines ou industrielles, gares, ports…). Ces espèces présentent souvent une aire de répartition très vaste car elles suivent les populations humaines à travers le globe. Elles ne viennent donc nullement combler le vide laissé par les espèces d’écologie très spécifique, inféodées à des milieux spécialisés. Bien au contraire, elles témoignent d’une banalisation accélérée de nos paysages et de la perte irremplaçable d’un patrimoine végétal original.

Il est donc grand temps d’agir si nous voulons préserver pour nos enfants la surprise que procure la première découverte d’un Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), petite plante carnivore des sables humides de la forêt de Saint-Amand ou l’émerveillement devant la floraison étrange de l’orchidée Ophrys araignée (Ophrys sphegodes) sur les coteaux du Boulonnais.

RETOUR À LA PRESENTATION GÉNÉRALE DU GUIDE


Jolie plante
illustrations de pied de page
CBNBl - Hameau de Haendries - F - 59270 Bailleul - Tel. 03.28.49.00.83 - Fax. 03.28.49.09.27 - Mel. infos@cbnbl.org