Le stage de Théo se termine au sein de l’équipe scientifique du CBNBL

le 02 oct 2018
Terril d'Estevelles 62

« Je suis actuellement en cours de validation d’un master en écologie et agri-environnement au sein de l’université de Caen, en Normandie. Afin de valider mon année, un stage professionnalisant de six mois devait être effectué. Ayant un fort intérêt pour la botanique et la phytosociologie, j’ai donc effectué mon stage au sein du Conservatoire botanique national de Bailleul.

La mission qui m’a été confiée portait sur l’étude de la flore et des végétations des terrils. Les terrils, amas de matériaux stériles de schistes et de grès, sont issus des anciennes activités minières. Même s’ils sont des milieux anthropiques, ils possèdent un intérêt écologique important.
En effet, l’étude effectuée, montre que 10% des espèces observées sur les terrils sont remarquables. Il est possible de citer par exemple, l’Oseille en écusson (Rumex scutatus) ou la Cotonnière naine (Filago minima).
De même, du fait des conditions extrêmes des terrils, les végétations sont rares, et donc difficiles à déterminer. Les terrils sont par ailleurs des milieux jeunes, encore en constitution. Il se pourrait donc que dans les prochaines années, ils continuent d’évoluer.

Ces six mois passés au Conservatoire botanique national de Bailleul m’ont permis d’approfondir mes connaissances en botanique ainsi qu’en phytosociologie. Mon passage au CBNBL m’aura donc apporté de nombreuses qualités professionnelles, mais aussi humaines.

Il est désormais temps pour moi de me lancer dans la vie active ! Je remercie l’ensemble de l’équipe pour ces six agréables mois ! »

Théo Dubois