Un retour à la nature compliqué pour l’Œillet des chartreux

le 17 juil 2019
Oeillet des chartreux

Les botanistes du CBNBL ont réalisé en juillet les suivis des populations d’Œillet des chartreux (Dianthus carthusianorum) introduites en 2016 et 2017 sur des sites gérés par le Conservatoire d’espaces naturels du Nord et du Pas de Calais à Bachant et Baives (59).

Les parois rocheuses sur lesquelles les pieds avaient été plantés ont été examinées à l’aide de matériel d’escalade et d’un tachéomètre qui permet de retrouver la localisation précise des pieds.

Sur les deux sites, plus des 2/3 des œillets plantés ont malheureusement disparu. Consolation : parmi les plantes revues, la plupart étaient en fleur ou ont déjà formé des capsules de graines.

Même si ce mauvais résultat peut en partie être attribué à plusieurs années de sécheresse après les plantations, il nous rappelle surtout que les introductions restent un ultime recours. La priorité étant toujours de préserver les populations en place naturellement.