Le SINP régional

Un constat : de nombreuses informations relatives à la nature sont disponibles, mais souvent difficilement accessibles, et recueillies avec des méthodes d'inventaire très différentes selon la préoccupation initiale de l'observateur.

Une idée : créer un espace de coordination de ces méthodes de travail, afin d'optimiser l'exploitabilité des informations recueillies, notamment en les mutualisant.

Le SINP régional, (Système d'information sur la nature et les paysage), fait suite  à un dispositif été créé pour le Nord - Pas-de-Calais en 2008 sous le nom de RAIN (Réseau des acteurs de l'information naturaliste). Son objectif : faciliter l'accès à l'information et harmoniser les méthodes d'observation, de validation puis d'exploitation des données. Un dispositif similaire est en construction en Normandie autour de la plateforme ODIN.

Le SINP régional rassemble la Région Hauts-de-France, la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) Hauts-de-France, les associations et organisations œuvrant dans les domaines naturalistes, mais également des collectivités locales, des bureaux d'études, etc.

Le SINP régional fait aujourd'hui l'objet d'une réorganisation. Jusqu'en 2016, tous ces membres du réseau RAIN, se retrouvaient autour d'une charte commune, et s'organisaient en groupes de travail thématiques : la faune, la flore et les habitats naturels, les mousses et lichens, les champignons, etc.

Pour chaque thématique, une structure existante avait pour rôle de centraliser l'information et de la diffuser à l'ensemble du réseau RAIN.
C'est notamment le rôle du CBNBL pour la flore et les habitats naturels, qui s'appuie fortement sur Digitale2 et assure la diffusion des informations ainsi recueillies et harmonisées auprès des aménageurs et décideurs.