Programme d’actualisation, de valorisation des connaissances (atlas et référentiels) et de conservation de la flore sauvage et des végétations

inventaire terrain

Suite au programme d’inventaire, d’évaluation et de conservation de la flore sauvage et des habitats naturels en Picardie mené de 2015 à 2017, le CBNBL a entrepris à partir de l’année 2018, un nouveau programme prévu sur trois ans de manière à consolider les connaissances sur la flore et les végétations et d’assurer la diffusion des données brutes et élaborées et synthétiques au moyens de publications dédiées.

L’opération est prévue pour être réalisée de 2018 à 2020. Elle vise à :

  • actualiser les données sur la flore sauvage, les bryophytes, les characées et les végétations d’une partie des Zones naturelles d’intérêt floristiques et faunistiques (ZNIEFF) et des Espaces naturels sensibles (ENS) dans les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme ;
  • animer le réseau des observateurs bénévoles afin de favoriser les échanges d’informations floristiques et leur mutualisation ;
  • finaliser et diffuser le catalogue et la liste rouge de la flore sauvage et des bryophytes à l’échelle des Hauts-de-France ;
  • participer à la finalisation de l’élaboration du guide de détermination des végétations du Nord-Ouest de la France ;
  • participer à la réalisation de la première version du catalogue des végétations des Hauts-de-France ;
  • assurer la validation des données contenues dans Digitale2, compléter la saisie de données recueillies auprès des partenaires et rédiger des ouvrages de porter à connaissance des enjeux relatifs à la flore sauvage, en particulier une brochure de présentation des listes rouges et l’atlas de la flore sauvage des Hauts-de-France dont la parution est prévue pour 2021 ;
  • mettre en œuvre des protocoles de suivi relatives aux populations de plantes exotiques envahissantes faisant l’objet d’opérations de contrôle ;
  • apporter l’argumentaire scientifique et étayer les décisions de l’Etat et des collectivités territoriales lors de la définition et de l’identification des sites à forts enjeux de protection du patrimoine végétal sauvage ;
  • renforcer la mise en œuvre d’actions visant à assurer la conservation des végétations les plus menacées (plans régionaux d’actions conservatoires) en liens étroits avec les gestionnaires d’espaces naturels ; ce programme porte principalement sur les végétations de tourbière basse alcaline ;
  • mettre en œuvre des actions visant à assurer la conservation des espèces végétales les plus menacées (plans régionaux d’actions conservatoires) en liens étroits avec les gestionnaires d’espaces naturels.

                                                                                                                          

Les données sont intégrées à la base de données Digitale2.

Ce programme est scindé en plusieurs phases (phase 1 menée en 2018, phase 2 en 2019 et phase 3 en 2020). Il est soutenu par l’Europe dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional, l’Etat, le Conseil régional Hauts-de-France et les Conseils départementaux de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme.

Financeurs du projet :

logo feder